Sahara:la Colombie salue la volonté politique du Maroc de trouver une solution de compromis basée sur le réalisme (Déclaration conjointe)

Rabat- La Colombie a accueilli "favorablement la volonté politique du Maroc d'oeuvrer à la recherche d'une solution de compromis à la question du Sahara, basée sur le réalisme", souligne une déclaration conjointe maroco-colombienne rendue publique, lundi à Rabat, à l'issue d'une conférence de presse du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Taib Fassi Fihri avec le ministre colombien des Relations Extérieures, M. Jaime Bermudez Merizalde.

Le chef de la diplomatie colombienne a réitéré "l'appui de son pays aux efforts déployés dans le cadre des Nations-Unies et sous les auspices du Secrétaire général de l'ONU et de son Envoyé personnel, pour parvenir à une solution politique définitive et mutuellement acceptable" à cette question, lit-on dans le document.

Le ministre colombien, en visite officielle au Maroc jusqu'au 27 avril, a eu auparavant des entretiens avec M. Taib Fassi Fihri, à qui il a transmis un "message d'amitié et de considération du gouvernement colombien et son admiration pour les efforts déployés par le Maroc, sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, en faveur de la paix et la solidarité internationale".

Il a de même salué les efforts déployés par le Royaume dans divers secteurs et rendu un vibrant hommage aux initiatives de SM le Roi Mohammed VI dans le domaine des réformes politiques, économiques et sociales.

Pour sa part, M. Fassi Fihri a "réitéré l'appui du gouvernement marocain aux efforts initiés par le gouvernement du Président Alvaro Uribe Velez, en matière de sécurité, de démocratie, d'intégration sociale et d'incitation aux investisseurs", ajoute la Déclaration.

Il a également salué les initiatives prises par le gouvernement colombien en matière de lutte contre le terrorisme et du crime organisé, ainsi que pour la recherche d'une solution négociée en vue de promouvoir une paix ferme et durable en Colombie.

Lors de leur rencontre, les deux ministres ont abordé les différents sujets d'intérêt commun figurant dans l'agenda bilatéral, international et multilatéral, souligne la Déclaration conjointe.

Dans le domaine de la coopération bilatérale, MM. Fassi Fihri et Bermudez Merizalde "se sont félicités de l'existence de l'important arsenal juridique qui régit cette coopération et ont relevé les perspectives positives qui s'ouvrent dans le domaine du tourisme, des pêches et des mines". Ils ont, par ailleurs, souligné l'intérêt de promouvoir une coopération fructueuse dans les domaines sociaux et culturels.

Convaincus de la nécessité de conférer une impulsion à la coopération bilatérale, les deux ministres ont convenu de la tenue au Maroc de la 2ème réunion de la commission mixte Maroc-Colombie, durant le premier trimestre 2011, précise le document.

Persuadées du rôle du secteur privé dans la dynamisation de cette coopération, les deux parties ont invité les milieux d'affaires marocains et colombiens à être plus entreprenants, eu égard aux opportunités offertes par chacun des deux pays. 

La Déclaration souligne l'engagement des deux ministres à promouvoir la coopération Sud-Sud et à oeuvrer au maintien et au renforcement du dialogue permanent et constructif engagé dans le cadre du processus Amérique du Sud-Afrique et celui engageant l'Amérique du Sud et les pays arabes.

Les deux ministres se sont félicités de la coopération marquant leurs actions respectives au sein de ces deux fora et réaffirmé leur volonté de contribuer activement au suivi de leurs conclusions.

Ils ont également procédé à un échange de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun et relevé avec satisfaction leurs concordances de vue sur l'ensemble des questions internationales en décidant de renforcer leur coopération dans ce sens, ajoute la Déclaration.

D'autre part, "les deux parties ont insisté sur la nécessité de promouvoir le processus de paix au Moyen Orient sur la base de la création d'un Etat Palestinien indépendant, qui puisse exercer le droit de cohabiter en harmonie avec ses voisins en conformité avec les principes du droit international et l'appui de la communauté international".

M. Jaime Bermudez Merizalde a été reçu, durant sa visite effectuée en réponse à l'invitation qui lui a été adressée par le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Taib Fassi Fihri, par le président de la Chambre des Conseillers, M. Mohamed Cheikh Biadillah. Il a eu des entretiens avec le ministre d'Etat M. Mohamed El Yazghi, le ministre du Commerce Extérieur, M. Abdellatif Maazouz et le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, M. Yassir Zenagui.

Le Chef de la diplomatie colombienne a également eu, à Casablanca, des entretiens avec des responsables de la CGEM, sur les opportunités d'affaires en Colombie et une rencontre avec le Directeur Général de Maroc Export (CMPE), M. Saad Eddine Benabdallah.

"Le ministre des Relations Extérieures de la République de Colombie a remercié les témoignages d'amabilité, d'amitié et de considération reçus de la

part du gouvernement marocain, durant son séjour au Maroc et qui reflètent l'amitié profonde et historique entre les deux pays", conclut la Déclaration conjointe maroco-colombienne.