DSC00419_1_Le Comité spécial chargé du Sahara interpelle le SG de l'ONU sur les obstructions de l'Algérie à toute perspective de règlement

New York (Nations Unies), 21/11/08- Le Comité spécial chargé du Sahara marocain en Europe a remis jeudi une lettre au Secrétariat général de l'ONU à New York, l'interpellant sur les obstructions de l'Algérie à toute perspective de règlement du différend régional sur le Sahara, perpétuant ainsi le calvaire des séquestrés dans les camps de Tindouf.

"Nous faisons appel au Secrétaire général de l'ONU pour amener l'Algérie à contribuer positivement au règlement de la question du Sahara, en cessant de bloquer la mise en oeuvre du plan d'autonomie présenté par le Maroc et salué par la communauté internationale", indique le Comité.

L'initiative d'octroyer une large autonomie aux provinces du sud du Maroc "représente le choix idoine pour sortir cette question de l'impasse, mettre un terme aux souffrances de milliers de Sahraouis marocains retenus dans les camps de Tindouf et hâter l'édification de l'Union du Maghreb Arabe", poursuit l'ONG basée à Paris.

Et d'ajouter que "le respect des valeurs universelles d'humanité et de justice exige de la communauté internationale aujourd'hui une solidarité totale avec les populations sahraouies soumises au blocus systématique imposé par le polisario et l'appareil sécuritaire algérien".

La délégation du Comité spécial chargé du Sahara Marocain en Europe est composée de son président, El Hassan Benhamou, Brahim Amal et Mohamed Krichi.